Press

ROULÉ(S)

Projet pédagogique et artistique de cirque dansé adapté

 

Interview RCF Anjou

26 octobre 2012 – réalisé par Marine Vallée


Sensibiliser sur le handicap grâce au cirque

Lundi 21 janvier 2013 – Blog Handicap-job

C’est ce que la troupe de cirque dansé « Isaurel » de Saint-Lézin, dans le Maine-et-Loire, a souhaité démontrer en réalisant un spectacle mettant en scène les résidents d’un foyer de vie pour handicapés.

Cette création a pu voir le jour grâce à l’implication de nombreux professionnels tels que des éducateurs, des circassiens, des techniciens, des musiciens, mais aussi grâce au soutient financier du département, de la région et à la confiance accordée par le théâtre Foirail, lieu d’accueil du spectacle…

Depuis 3 ans déjà, la troupe organisait des ateliers avec des personnes en situation de handicap ; de là, est née l’idée de monter un spectacle à proposer au public.

Pour Aurélien Chaillou, directeur artistique de la compagnie Isaurel, plusieurs objectifs sont venus motiver ce projet : « Nous souhaitions donner accès à la culture aux personnes handicapées en tant que public mais aussi en tant qu’acteurs. Nous voulions également les pousser à dépasser certaines limites dues au handicap, approfondir leur confiance en eux et montrer que chacun peut avoir sa place. »

Après un travail acharné (1h30 par semaine pendant 10 mois et 3h par jours pendant 4 semaines), le spectacle « Roulé(s) » est prêt à être dévoilé. Jonglerie, acrobaties, équilibre, trapèze, musique… viennent rythmer un show bien ficelé, le tout, accompagné d’une émotion poignante et d’une grande complicité entre les acteurs. Pour le public et les familles des résidents, le résultat fut une excellente surprise ! Côté éducateurs, de nouvelles facettes des résidents ont pu être découvertes.

L’ensemble des échanges, la reconnaissance de chaque individu en tant que tel au sein d’un collectif, ont notamment permis aux résidents d’accroître leur confiance et en l’autre !

Une jolie prise de conscience et une grande sensibilisation du public sur le fait, qu’en société, au travail, dans les loisirs… chacun peut véritablement avoir sa place !


Saint-Lézin : changer le regard sur le handicap grâce au cirque

8 janvier 2013 – Le fil des territoires

La compagnie de cirque dansé « Isaurel » de Saint-Lézin a monté un spectacle avec les résidents d’un foyer de vie pour handicapés. De quoi les aider à s’accomplir individuellement mais aussi à changer le regard sur le handicap.

Tous les deux ans, le foyer de vie pour adultes handicapés de la Rogerie à la Jumellière organise les « Rencontres expressions handicap » avec huit autres structures. Cette année, il a fait appel à la compagnie Isaurel, basée à Saint-Lézin, pour animer les ateliers de cirque.

Dix résidents, deux éducateurs, un musicien, des circassiens, metteurs en scènes, techniciens et une costumière se sont mis au travail pour concevoir un spectacle dans des conditions semi-professionnelles avec de nombreux temps de travail et notamment une résidence au théâtre du Foirail à Chemillé. Ils ont été soutenus par la Région à hauteur de 2 000 € dans le cadre de sa politique de lutte contre les discriminations.

Une expérience pour sortir du quotidien

Les objectifs de cette aventure artistique et humaine sont multiples : un accomplissement personnel mais aussi un changement de perception des uns à l’égard des autres. « Les éducateurs ont découvert de nouvelles facettes de la personnalité des participants handicapés », souligne Aurélien Chaillou, directeur artistique de la compagnie Isaurel. « Tous ces échanges ont permis à chacun de s’extraire du quotidien et de se révéler. Pour les résidents, cette expérience a demandé des efforts de concentration. Il y a eu de l’appréhension à jouer devant un public mais aussi beaucoup de bonheur. Il y avait en tout cas un véritable plaisir à se retrouver tous ensemble et à s’investir. »

Jonglerie, équilibres, acrobaties et manipulation d’objets… Un véritable spectacle de cirque adapté « Roulé(s) » est né de tout ce travail. Il a été joué avant-première au théâtre du Foirail en octobre à Chemillé et en novembre à Donges dans le cadre de la semaine de sensibilisation au handicap. Fort de ce succès, les ateliers de cirque seront reconduits l’année prochaine. « Nous avons été contactés par plusieurs structures« , se réjouit Aurélien Chaillou. « Cela demande de l’organisation logistique et il faut que les résidents en aient envie. Mais bien sûr, on veut valoriser ce travail et le présenter au public. »


Le spectacle Roulé (s) a fait le plein d’émotion – Chemillé

mardi 30 octobre 2012 – Ouest France

Émus. Aussi bien le public que les artistes à l’issu de l’avant-première du spectacle Roulé (s) qui se jouait ce week-end au théâtre Foirail. Un beau succès qui a fait salle comble avec 150 personnes.
Ce projet, porté par l’association Un pas de Côté et sa compagnie Isaurel, met en scène des résidants du foyer la Rogerie de La Jumellière, des éducateurs de la Rogerie et des circassiens amateurs de l’association. Univers sonores créés en direct sur scènes et prouesses circassiennes (boule d’équilibre, trapèze, acrobaties) s’y côtoient en enchaînant des séquences souvent émouvantes avec parfois une touche d’humour. Avec toujours en ligne de mire un mouvement qui roule, aussi bien pour les corps que les accessoires.
Pour une première prestation, les nouveaux artistes ne se sont pas laissés décontenancer par le public, se laissant même porter par les réactions de celui-ci. Et si la concentration était palpable, c’est surtout la complicité entre les acteurs et l’énergie du groupe qui dégageaient de ce spectacle. Et une sensation de douceur et d’attention portée à l’autre. Un beau moment.


Roulé (s), travail collectif, pour un accomplissement personnel – Saint-Lézin

mercredi 25 avril 2012 – Ouest France

L’initiative

10 adultes handicapés du foyer de la Rogerie, à La Jumellière, viennent de terminer deux semaines de résidence au Théâtre Foirail et à Saint-Lézin. Ils préparent un spectacle mêlant cirque, danse et musique qu’ils présenteront lors des rencontres expressions handicap (REH) fin octobre.

Ce projet intitulé « Roulé (s) » est initié par Aurélien et Isadora de la compagnie Isaurel. Deux éducateurs et deux participants des ateliers cirque de l’association Un Pas de côté, participent pleinement à toutes les étapes de ce projet.

Premières réactions du public présent à la représentation de fin de résidence à la salle des sports…

Les sons, l’ambiance nous emmènent dans un beau voyage. On sent un effort de concentration important pour les techniques acrobatiques d’équilibre, de jonglerie et de danse aérienne, mais on sent aussi beaucoup de complicité entre les artistes.

Et du côté des artistes…

Je me suis bien débrouillée. J’ai réussi à faire l’exercice tout seul, cette fois. On s’amuse bien. C’est un beau travail sur soi, pour se sentir en confiance surtout pour les figures à deux. Cela nous (éducateurs) fait découvrir les adultes sous un autre regard que celui du quotidien et aujourd’hui, c’était nous les plus paumés !

Du côté des intervenants

Après les représentations au Théâtre Foirail, il a fallu recréer l’espace, les coulisses dans la salle de sports. Mais, ça marche, ils ont retrouvé leurs repères…

Et après cette résidence

Les ateliers hebdomadaires de cirque dansé vont continuer pour ajouter, transformer faire évoluer cette création. Deux autres semaines sont prévues en septembre octobre qui aboutiront aux Rencontres expression handicap organisées par le foyer Gibertin auxquelles participeront d’autres adultes d’établissements du département.

Roulé (s) pourquoi ce nom ?

Rouler est une action qui ramène au sol, aux racines communes, aux schémas de développement. Rouler est un réflexe de sécurité, se mettre en boule, faire rouler des objets… Rouler permet d’imaginer des jeux, des improvisations avec les corps et les objets, directement en lien avec l’activité circassienne qui joue avec l’autre, avec le roulé, la chute, avec lancer, attraper, retenir, reprendre, redonner !


article paru dans le Courrier de l’Ouest – Avril 2012